[Beta Test] Ironsight – Drone Me Tender

Ironsight est un FPS Free to Play Multijoueur, développé par le studio coréen Wiple Games et édité par AeriaGames. Betagame a profité de la Beta ouverte du jeu pour réaliser un test d’Ironsight et émettre un avis. Dans la même lignée, on retrouve des titres tels que le récent Warface (Crytek) ou encore PlanetSide 2 (DayBreak Game Company).

Le jeu a été développé avec le moteur « Iron », créé spécialement pour le titre ce qui donne au jeu un rendu agréable (aucun bug n’a été relevée pendant ce test), sans toutefois être exceptionnel. Le moteur semble être performant et peu gourmand montrant une excellente fluidité en Ultra avec une GTX 960M, 8Go de Ram et un i7.

 

Pay to win ?

Le jeu étant en Free to Play, il est disponible gratuitement via le site internet de l’éditeur (en Anglais, en Français et en Allemand). La boutique du jeu, accessible directement depuis le menu principal, permet de donner une personnalité unique à l’apparence de son avatar, à son équipement et à ses armes. A l’heure actuelle, il n’est pas possible d’acheter des améliorations permettant de rendre son personnage plus performant. Cependant, la beta a montré qu’il était possible d’acheter des articles (lunettes de visée, armes…), pouvant être obtenus de façon aléatoire au cours de la progression normale du personnage.  Chacun jugera de la pertinence d’un tel système à l’heure où d’autres jeux ont déjà essuyé les plâtres (au hasard : Star Wars Battlefront II).

Vous reprendrez un petit peu de sniper avec votre tenue de camouflage ?

Comme les joueurs peuvent l’attendre d’un FPS nerveux, Ironsight est très simple à configurer (son, commande, graphismes…), La navigation dans les menus étant simple et fluide. Plusieurs modèles de configurations sont disponibles pour le rendu visuel (faible, moyenne, haute et ultra). La configuration des commandes au clavier est séparée en trois catégories : une pour les armes, une pour les mouvements de l’avatar et la dernière pour les interactions avec la communauté (attention les manettes ne sont pas encore prises en charge) .

 

Contexte et Univers : C’est la guerre mon capichef !

Ironsight prend place en 2025, période pendant laquelle deux compagnies militaires privées se disputent les dernières ressources de la planète. Dès lors, deux choix sont proposés :

  • rejoindre la coalition Russe/Chinoise « Energy Development Enterprise Network » (EDEN)
  • Rejoindre les américains et européens en tant que membre de la « North Atlantic Federation » (NAF)

Heureusement, rien de figer puisque chaque faction peut être choisie en début de partie. La cinématique d’introduction donne le ton : c’est bel et bien dans un contexte futuriste et nerveux qu’Ironsight propose son immersion.

Bien que l’univers et le scénario d’Ironsight restent simplistes et ne proposent rien de bien original, les développeurs ont su faire preuve de cohérence, ce qui permet au joueur de s’immerger rapidement dans cette guerre futuriste.

 

Encore un FPS de trop ?

En solo, cette version bêta donne accès à un tutorial et à deux parties locales (type deadmatch) contre des bots. Tous nos espoirs se tournent vers Wiple Game pour enrichir la section solo, ne serait-ce qu’au niveau du tutorial -qui est un peu court-. Le tutorial a le mérite d’être bien travaillé, mais il aurait fort à gagner en longueur pour aborder la totalité des points importants du gameplay. Dans cette bêta, une vingtaine de minutes suffit pour terminer le didacticiel. C’est léger, le joueur ne peut pas apprendre à manipuler tous les drones à disposition, c’est dommage car c’est une partie importante du gameplay d’Ironsight.

En effet, Ironsight reprend des mécaniques classiques des FPS mais se distingue avec une brique de gameplay intéressante et innovante : les Drones.

Pour le moment, Ironsight propose 2 familles de Drones (tactique et offensif), chaque famille affichant 3 drones à sélectionner en début de partie. Pour utiliser un Drone, il est nécessaire de térasser plusieurs adversaires. Chaque fois qu’un adversaire meurt, une jauge se remplit et permet une fois pleine d’utiliser un drone.

Les snipers n’ont qu’à bien se tenir !

Chaque drone a ses particularités comme par exemple :

  • un Drone espion qui vous suit afin de détecter les ennemis aux alentours
  • un Drone aérien permettant de se déplacer dans les airs et de tirer sur les adversaires

Un total de 15 Drones est actuellement disponible .

Le concept de Drone proposé par Ironsight est jouissif et donne un rythme intéressant aux parties, une utilisation intelligente d’un Drone pouvant faire basculer la partie à votre avantage.

Le drone sulfateuse, une invention que chaque joueur aimerait voir plus souvent.

Contenu des parties

Lors d’une partie local, les bots vous rappelleront à quel point l’espèce humaine est supérieure à la machine. Venir à bout de plusieurs ennemis d’affilée et finir à la première place de ne sera pas un challenge difficile.

En revanche, les parties multijoueur ne sont clairement pas adaptées pour un public n’ayant jamais touché à un FPS.  Ironsight s’adresse principalement aux joueurs ayant l’habitude des FPS multijoueur. Bien que le gameplay soit accessible il reste néanmoins assez nerveux.

C’est quand il veut pour mourir celui-là !

Au niveau du multijoueur, Les parties s’enchaînent sans lassitude, les chargements d’Ironsight étant courts. Le système de classement est bien pensé et le joueur gagne régulièrement des objets et des récompenses suite à ses succès. L’ambiance sonore offre un ensemble de musiques de bonne qualité et des bruitages -liés aux signes et aux feedbacks- cohérents qui permettent de guider efficacement le joueur.

Après plusieures heures de jeu, le joueur a le temps de s’approprier les principales mécaniques et d’approfondir ses compétences dans les quatre modes de jeu de cette bêta qui restent très classiques :

  • Team DeadMatch (match à mort en équipe)
  • Secure Point (capturer et sécuriser un point de contrôle)
  • Ressources Takeover (recherche et accumulation de ressources)
  • Search and Destroy (recherche, capture et destruction d’objectifs).

Le système de clan prolonge l’expérience, il permet aux joueurs de se regrouper en fonction de leur niveau et de se confronter à d’autres clans.

Au cours des différentes parties, le joueur gagne de l’or qu’il va pouvoir échanger contre des items. Il peut aussi mettre la main à son porte-monnaie pour en acquérir des plus rares. Des « Boxes » sont aussi disponibles pour recevoir des équipements aléatoires.

Les fameuses caisses d’objets, obtenues de manière classique ou…avec une carte bancaire.

Le joueur gagne de l’expérience au fur et à mesure des parties. Progresser d’un niveau vous donnera droit à accéder à de nouveaux items pour votre personnage et à personnaliser votre avatar et vos armes.

Toute la panoplie du bon petit soldat en image.

Conclusion

Ironsight est un titre à surveiller. Le gameplay tient la route (mécaniques des drones intéressantes) et la cohérence de l’univers tient le joueur en haleine pour enchaîner les parties et atteindre le haut du classement. On attend du studio Wiple Games plus de travail de fond sur l’IA. Le tutoriel mérite d’être élargit et il serait judicieux que le studio propose un nombre de Map plus conséquent (Bêta oblige).

 

Partager sur :